Jeune femme à la veste rouge et à la grosse valise marron

Déjà quand tu es montée dans le TER 56674 vers Rennes

Ce dimanche 12 Avril au soir

Je n’ai pas pu m’empêcher d’admirer,

Ta si grande beauté.

Quand tu es descendue, nos regards se sont croisés

Et côte à côte jusqu’au métro nous avons marché.

Tu portais une grosse valise marron

Qui semblait te faire mal à la main.

En attendant le métro, tu as sorti ton iPhone

Pour écouter de la musique.

Puis nous sommes montés dans la même rame,

Où nous nous faisions face.

Dans le métro, où l’on s’est encore regardés,

Tu as failli tomber et tu t’es appuyée sur moi.

C’est indéniablement un signe qui ne trompe pas.

Tu t’es excusée en rougissant et souriant.

Malheureusement, je suis descendu à Sainte Anne

Et nous avons échangé un dernier regard quand je suis sorti.

Si nous étions descendus à la même station,

Je t’aurai proposé de porter ta valise…

Tu étais petite malgré tes hauts talons

Et tu portais une veste en cuir rouge sur un tee-shirt noir

Je n’oublierai jamais tes yeux si sombres,

En espérant un jour les revoir.

    Détails

  • Métroaà Gares.
  • Une rencontre faite le 12 avril 2015.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le dimanche 12 avril.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.