Tels un chevalier ..

Oh toi, l’être qui m’as envoute de sa beaute fatale… Je me repasse ce moment, oh quel moment où je t’ai aperçu, nu, beaute suprême…

Je n’en peux plus de rêver de toi, tu m’as envouté. Tu avais un casque de chevalier, une épée sur ton corps nu couvert d’un bouclier, tes cheveux blonds et longs flottaient, et virevoltaient, distribuant ton parfum sensuel. Moi, la princesse, blonde, grande, mince, et majestueuse, qui portait une longue robe rouge.. je t’attends de mon château, viens me délivrer ….

    Détails

  • Métroaà Pontchaillou.
  • Une rencontre faite le 2 octobre 2012.
  • Rédigé par une gente dame pour un chevalier.
  • Publié le mardi 2 octobre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.